2017
©

Tactiques de camouflage

Le Magasin Général: studio international en création multidisciplinaire is a new art residency center dedicated to the production and the diffusion of multidisciplinary arts. It was founded in December 2014 by artists Jacky Georges Lafargue and Louis Couturier. Located between the beach and the forest on the North shore of the Gaspe Peninsula, in the small village of Rivière-Madeleine, the center occupies a late 19th-century ‘boom town’ style building that was originally the general store of the village. I was invited for a research residency at Le Magasin Général in May 2015, where I produced Tactiques de Camouflages, a site-specific installation consisting of a large format composite image created for the façade of the former general store. Printed on a 15’ x 16’ weather resistant vinyl, the piece is installed for a one-year period. A video component was projected onto the windows of the building the night of the inauguration. I worked with the architectural elements of the building and the immediate landscape incorporating imaginary spaces into it exploring the multiple levels of transparency a façade can or could provide, and playing with the idea of ‘looking through’ rather than ‘looking at’ the building and its windows. I was awarded a Travel Grant from the Canada Council for the Arts for this project.
/
Le Magasin Général: studio international en création multidisciplinaire est un nouveau centre de résidence, de production et de diffusion en art actuel fondé en décembre 2014 par Jacky Georges Lafargue et Louis Couturier. Situé en Haute Gaspésie au coeur d’une région forestière et marine, le MG borde la plage du petit village de Rivière-Madeleine. Le bâtiment de style boom town datant de la fin du 19e siècle était, à son origine, le magasin général du village. Invitée pour une résidence de recherche et de création en mai 2015 j'y ai réalisé Tactiques de camouflage, une image composite créée pour s’adapter à la façade du MG. Imprimée sur une bâche de vinyle de 15 x 16 pieds, cette oeuvre photographique de grandes dimensions sera visible pendant une année entière. Une vidéo in-situ fut aussi installée pour l'inauguration. J'ai travaillé avec les éléments architecturaux du MG et son environnement immédiat. J'y ajoute des espaces imaginaires et explore les multiples niveaux de transparence qu’une façade peut offrir. Le principe étant de jouer avec l’idée de voir au-delà de la surface d’un bâtiment et de ses fenêtres. J'ai reçu une bourse de déplacement du Conseil des arts du Canada pour ce projet.