2017
©

contact@evelynelr.space

CV

In the Aquariums Behind the Doors

Letter to the World Project
Compartmented
Hasard et correspondance
Cinquante-deux
Instagram

Evelyne uses lens-based media to reflect upon and re-interpret the relationship between people and the ways they occupy space. She digitally deconstruct domestic and institutional spaces and the frames within—doors, windows and walls. Theses spaces become her medium and framing device for site-specific installations. She incorporates trompe l'oeil and camouflage techniques, double-takes and shifting point of views as a method for destabilizing vision and making viewers conscious of vision as an activity in which the whole body is involved. The high-resolution images are crisp but nothing is clear. The complex simplicity of some of her installations informs a particular sense of humor and an awareness of the absurd. Hovering between the finite border of the real and the fictional, theatrical and mundane, spontaneous and directed, her work is confounding the viewer’s expectations of realism by creating manipulated scenes where narratives are compressed, compromised or suspended.

Evelyne was born in Maria, Gaspesie, on the east coast of Quebec (Canada) in 1981. She moved to the United States in 2009 to completed an MFA in Electronic Integrated Arts at the School of Art and Design at Alfred University (Alfred, NY). She is currently an Assistant Professor of Art and Lens Based Media at the University of Rochester, Rochester, NY.

/

Les murs, maisons, immeubles, rues, et agglomérations façonnent nos mouvements et nous situent dans un cadre précis. Evelyne s’intéresse à ces cadres et aux murs en général; les murs partagés avec nos voisins, ceux qu’on aménage, les murs en construction, en démolition, ceux qui protègent notre vie privée. Son travail est une étude des structures physiques dans lesquelles nous vivons et des cadres, tangibles ou virtuels, délimitant ou liant l’extérieur et l’intérieur et le public et le privé. Les récents projets d'Evelyne sont des installations mélangeant cadres réels, photographiés, filmés et interactifs, où le lieu de présentation devient le canevas, le medium. Elle s’intéresse aux cadres du quotidien en utilisant les techniques du trompe l’œil comme méthode de déstabilisation. Les constructions semblent, à première vue, proportionnelles et ont l’air «réelles», mais dès que l’on s’y attarde un peu plus longtemps, on réalise que quelque chose ne fonctionne pas. Les perspectives et points de fuite s’entrecroisent due à la reconstruction individuelle de chaque élément de l’image. De par l’échelle des installations, le spectateur ne sait pas trop où se placer dans l’espace provoquant un léger vertige dans certains cas. Jouant avec la fine ligne entre le privé et le public, le théâtral et le mondain, la fiction et la réalité, le spontané et les mises en scène, Evelyne décortique certaines présuppositions qui nous laissent croire que la vision est un sens acquis, séparé du corps et se penche sur les principes de réalité et de sa représentation. La séduction de l’image et ses illusions, les espaces et ses vides, le temps et la suspension de temps font aussi parti de des investigations d'Evelyne.

Evelyne est née à Maria en Gaspésie (Québec, Canada) en 1981. Elle est titulaire d'une maîtrise en arts numériques (School of Art and Design, Alfred University, Alfred, NY) depuis 2011 et vit présentement à Rochester, NY.

this site is built with / ce site est construit avec Indexhibit